Accepte tous les calibres et s'adapte automatiquement aux munitions fournies !
Parce que survivre dans la rue est plus dur chaque jour. Parce que la plupart du matériel acheté hier sera dépassé demain, vous vous devez de posséder ce qui se fait de mieux.
Le M.A.X.T.A.C.C. est une évolution du légendaire fusil T.A.C.C. conçu par nos armuriers en 1990 mais cette version a été remise au goût du jour.
Tu ne sera plus jamais pris au dépourvu !
Les deux affûts du double canon tirent simultanément !
Pour une plus grande puissance de feu...
Superarme et nombreuses options cyber en standard !!
Le M.A.X.T.A.C.C. est disponible immédiatement chez les meilleurs armuriers de Night City.
L'achat, le transport et l'utilisation de cette armes sont soumis aux articles 23 à 27 de la loi du 12 juin 2008 relatifs au commerce d'armes de guerre.
Vente interdite aux moins de 12 ans.
Le M.A.X.T.A.C.C. accepte les munitions standards, se reporter au manuel technique pour la liste complète des munitions supportées.
Et bientôt disponible, une foule d'options supplémentaires...

Le M.A.X.T.A.C.C. : histoire d'un fusil hors du commun.
Weapons, ammunitions and much more...
Fabrication d'armes spécialisées
- Quartier général : Night City (Californie)
- Agences locales : Washington, Berlin
- Nom et résidence de l'actionnaire principal : Jason Tarell demeurant à Night City possède 40% des parts
- Personnel : 750

Wolf Armory est une petite compagnie de fabrication d'arme basée à Night City. Depuis toujours, elle a réussi à se maintenir à distance des géants du domaine en fabricant des produit d'une grande qualité et en assez petites quantité. Ces deux facteurs lui ont toujours donné le statut d'une compagnie assez "élitiste". De plus, afin de se constituer une clientèle captive, les produits Wolf ont toujours pris soin d'être soigneusement incompatibles avec les équipements de leur plus grands concurrents. Le PDG de Wolf a ainsi réussi à imposer l'image d'un fabriquant réservé à une minorité qui n'accepte pas de compromis en ce qui concerne son matériel. La réalité est assez différente : en fait les produits Wolf, bien que de bonne qualité n'ont pas souvent rivalisé avec les meilleurs éléments de chez Militech, Arasaka ou Federated Arms. De plus leurs productions ont toujours semblées trop avant-gardistes pour succiter l'intêret d'éventuels acheteurs.
Le M.A.X.T.A.C.C. ou Multi Ammunition eXtended Total Annihilation Conflict Crusher est une arme assez particulière. Développée par Wolf Armory, une petite compagnie indépendante, c'est l'adaptation au monde actuel d'une vieille arme qui avait fait le succès et la richesse de cette compagnie dans les années 90 : le TACC (pour Total Annihilation Conflict Crusher).
Le TACC était une assez bonne arme à l'époque de sa sortie, mais c'est surtout son adoption comme fusil de close combat par le SWAT de Los Angeles qui l'a propulsée au rang d'arme superstar. Il s'agissait alors d'un fusil à pompe à double affut acceptant des munitions de calibre 12 et disposant d'une cadence de feu respectable et surtout d'un pouvoir d'arrêt assez impressionant. Les membres de l'unité spéciale l'avaient alors choisi pour les missions de combat rapproché nécessitant une puissance de feu impressionante.
Par la suite, Wolf Armory avait surtout vécu du succès de ce fusil auquel elle n'avait jusqu'ici pas su donner de digne successeur.










En 2010, le président de la compagnie, au bord de la faillite avait même signé un contrat de sous traitance pour Federated Arms pour construire pour le compte de la mégacorpo une gamme de polymères un coup. Les affaires étaient alors au plus bas.
Puis, en 2030, alors que les problèmes financiers s'accumulaient et que la société était à deux doigts de sombrer définitivement, deux jeunes ingénieurs allemands, l'un spécialisé en ballistique (Karl Müller) et l'autre en cybernétique (Hans Karftmann) prirent contact avec Jason Tarell, le CEO de Wolf Armory. Ils cherchaient une société capable de les aider à développper un nouveau concept d'arme multi fonction qu'ils avaient mis au point mais ne voulaient pas se faire absorber par l'une des mégacorporations de ce domaine. Wolf Armory leur avait semblé pour cela un allié de choix, à la fois à cause de son passé glorieux, de sa position de petite compagnie outsider des mégarcorpo et enfin parce que à cause de sa santé financière extrêmement fragile, ils pouvaient en devenir les co-actionnaires relativement facilement et ainsi présider aux destinées de leur projet.
Il ne leur fallu pas longtemps pour convaincre Tarell de l'intérêt de s'associer et c'est ainsi que commença le développement du M.A.X.T.A.C.C. vers la fin de l'année 2030.
Le projet du M.A.X.T.A.C.C. est un modèle ambitieux destiné à relancer Wolf Armory et à s'imposer sur le marché des fusils de close combat. Ces armes sont essentiellement destinées aux unités spéciales des forces de polices ainsi qu'à quelques groupes militaires. Ainsi, les deux allemands visaient avec leur armes les SWAT des grandes villes américaines et européennes et les forces lourdes telles que (justement) MAX-TAC.
Cette arme qui se veut ultra-moderne est bardée de cybernétique mais ce n'est pas là ce qui la différencie le plus de ses concurrents. Son pricipal atout vient en effet de ses canons.
En termes de jeu :
Le MaxTacc est livré avec des pré-programmations pour la majorité des calibres du marché du 5 au 12mm ainsi que le .357 le .44 et le 5.56 (c'est à dire les munitions d'un RoninLight !)
En termes de jeu :
La précision de base du MaxTacc (version en développement) est de -4

L'utilisation des options ( version commerciale ) amène la PRE à -2

en version SuperArme il à une PRE de -1

l'utilisation d'une visée laser (option cyber) donne une PRE maximale de 0

Le temps d'adaptation du module SuperArme de Wolf Armory se traduit par un -1 à l'INIT lorsqu'utilisé avec un système SuperArme autre que celui de Wolf Armory

les futurs modules de visée permettront des PRE de +1 à +3....un jour....

Ceux-ci sont conçus selon un modèle unique qui leur permet de s'adapter à quasiment n'importe quel calibre de munition, permettant ainsi de moduler le comportement et la dangerosité de l'arme. Le canon polymorphique est un assemblage unique issu de la recherche en cybernétique et en nanotechnologie et peut être programmé pour supporter tel ou tel autre calibre de munition.
En termes de jeu :
on ne fait qu'un seul jet de dès pour le tir mais 2 jets de dommages !
Une autre particularité du M.A.X.T.A.C.C. est que ses deux canons tirent toujours en simultannée.
Toute la cybernétique contenue dans les canons est un système propriétaire qui n'emploie aucun composant courant du marché. De ce fait, l'entretient d'une telle arme est assez onéreux puisqu'il ne peut être fait que par Wolf Armory ou un revendeur armurier agrée par la compagnie. De plus, ce fusil n'accepte aucune des extensions classiques que l'on peut trouver sur le marché destinées aux superarmes . C'est un projet très récent et l'arme est encore assez imprécise même si Wolf travaille d'arrache pied à son amélioration.
En série, le fusil est livré avec un certain nombre de modules qui permettent de rattraper un peu son niveau de performance, ainsi il a : un compensateur de recul, un dissipateur de chaleur pour les canons et une crosse sur-mesure. Enfin, on peut également s'en servir comme superarme, bénéficiant ainsi d'une précision finale égalant celle des shotguns et PM lourds les plus repandus du marché, de -1 mais dans ce cas, il faut savoir que le module de superarme proposé par Wolf remplace sur le neuromat du propriétaire un éventuel module de superarme déjà présent et qu'il ne peut pas être utilisé avec les superarmes d'autres fabricant. Une petite concession a été faite sur les dernières séries qui permettent désormais l'interfaçage avec toutes les superarmes du marché, néanmoins lorsque le module n'est pas connecté au M.A.X.T.A.C.C. il lui faut un temps d'adaptation au protocole de l'arme. Une lunette de visée est en cours de développement chez Wolf Armory. D'autres modules de visée sont également en cours de mise au point et devraient permettre d'atteindre des précisions dignes de meilleurs fusils de précision.
En termes de jeu :
Le MaxTacc est un fusil imposant et lourd du fait de toute la technologie embarquée.
Il demande donc une CON de 8 minimum pour être utilisée sans malus.
En deçà, chaque point de CON manquant provoque un malus de -2 à la précision de l'arme.
Toujours à cause de sa technologie particulière, seuls les chargeurs commercialisés par Wolf Armory sont utilisables, il faut donc acheter les munitions séparément et remplir ses propres chargeurs. Attention ensuite à ne pas tomber à cours en pleine baston puisqu'il sera impossible d'utiliser le M.A.X.T.A.C.C. avec les premier chargeur ramassé par terre !

Charlène Tilton-Reuward interview Jason Tarell à propos du M.A.X.T.A.C.C.
(extrait, l'intégralité de l'interview sera diffusée demain soir sur Network 54 dans l'émission "Guns For Hire")
(...)
Charlie :
et maintenant j'aimerais que vous nous parliez un peu de votre nouvelle prodution, le M.A.X.T.A.C.C. je crois ?
Jason : oui, en effet. Et bien il s'agit probablement d'une des meilleures armes du marché à l'heure actuelle et encore, je dois dire que nos ingénieurs travaillent encore à son amélioration.
Charlie : Quelles sont ses caractéristiques principales ?
Jason : Oh, son point le plus avantageux et que nous avons mis au point une technologie particulière qui permet à notre fusil d'accepter n'importe quelle munition sur le marché.
Charlie : Absolument n'importe quelle munition ou il y a quand même des limites. J'imagine que vous ne vendez pas un lance roquettes portatif avec ce fusil ?
Jason : Non bien sûr, quand je dis n'importe quelle munition, je veux évidemment parler des munitions de fusil et pistolet. En fait il s'agit ici de microprogrammation. Nous livrons le M.A.X.T.A.C.C. prêt à servir avec tous les calibres de pistolet du marché, de 5 à 12 mm ainsi que le .44 et le .357. En prime, nous avons également prévu le 5.56 mais si vous avez besoin d'autre chose, tout est réalisable et nos spécialistes peuvent vous préparer du sur-mesure.
Charlie : pour un prix dérisoire j'imagine ?
Jason : Evidemment, le prix d'une adaptation personnalisée serait assez conséquent mais par rapport à nos compétiteurs nous sommes tout à fait interressants et en plus avec nous, vous n'avez qu'une seule arme à acquérir au lieu de tout un arsenal que vous ne pourriez pas transporter avec vous.
Charlie : Je vois, et vous avez déjà décroché de gros contrats ? Il me semble me souvenir qu'il y a quelques années, vous vous étiez fait un nom dans le domaine de l'armement en emportant le contrat des SWAT de Los Angeles non ?
Jason : Nous n'avons encore rien signé de définitif avec aucune force de police majeure mais plusieurs compagnie de sécurité se sont déjà  montrée très interressées par notre fusil alors qu'il n'était encore qu'à l'état de prototype. En particulier, nous en avons fourni plusieurs modèles (au fil du développement) à l'un des responsable de la BeastBuster de Night City. C'est, je crois, une unité spécialisé dans les interventions contre les cyberpsychos qui commence à être assez réputée dans sont domaine. Monsieur Road Buffalo, leur responsable de l'armement m'a contacté personnellement pour me faire part de l'interêt de sa société pour notre arme.
Charlie : Tiens ? Herbie est responsable de quelque chose maintenant ?
Jason : Je vous demande pardon ?
Charlie :
Heu, non je pensais à voix haute. Je vous en prie continuons. Voudirez-vous que nous abordions maintenant les perspectives d'évolutions boursière pour Wolf Armory ces prochains mois avec l'annonce de la version commerciale finale du M.A.X.T.A.C.C. ?
(...)

L'épreuve du feu : Road Buffalo découvre le M.A.X.T.A.C.C.
(La Krevette, Hacker pour Restless Radio : Extrait pirate de l'enregistrement
radio original (avant travaillage en studio) de Road Buffalo, Responsable armement
de la Beast Buster, au sujet du TACC et son évolution, le MAXTACC.)
Yo Chumbies, vous voici en direct de l'aire d'autoroute 43, mon spot favori pour tester mes dernières acquisitions... euh oui, pardon, notre stand de tir officiel Beast Buster est en réfection (rire en fond sonore)....
Donc je me présente, Road Buffalo dit RB (Herbie), responsable armement de la Beast Buster.... -il est trop fort ce Carl !!-... et heureux propriétaire du Crusher première version.
Ca fait 2 ans que j'ai récupéré cette arme redoutable... et faut dire qu'elle m'a sortie d'un sacré pétrin plus d'une fois.
Donc pour ce test, j'ai pris mon Crusher perso - Tim, tu me le sors du coffre steuplé !! - et je vais le comparer avec celui tout neuf que j'ai sous la main et gracieusement prété par la Wolf Compagnie.....
    Bon ben au premier coup d'oeil, c'est quand même bien le même design hein... le nouveau malgré toutes les options ajoutées par rapport à l'ancien fait le même poids, c'est un peu dommage parceque ça pèse à force... mais au moins c'est un vrai arme de mec ça !!!
Bon allez, on va commencer les tests, je tiens plus moi ..... envoie mon Crusher... BLAAAAM... et ben voilà, donc mon crusher standard à chevrotine à 10m pulvérise une porte de chiotte blindée.... - J'adore toujours autant cette arme ah ah ah !!!
    Bon maintenant au tour du Max..... à ouais, trop cool les options, c'est clair qu'on sent la différence d'âge et de conception... sont forts ces mecs... bon allez, même chargeur, chevrotine et... BLAAAAM... bon ben je vois pas la différence moi, elle est autant bousillée que l'autre la porte non ?? ouarf ouarf ouaf... excellent !!!! Bon ben à chargeur égal, c'est tout pareil, ça fait un boucan de tous les diables et ça volatilise les portes... tiens, on va regarder la gerbe de plomb pour voir.... ben en mettant les 2 portes côte à côte on remarque que quand même l'ancien crusher a une gerbe plus uniforme mais c'est une arme spécialisée.... je veux dire que le MAX s'en tire bien pour une arme plus "généraliste"....
Bon, maintenant faisont mumuse avec les options et changeons le chargeur... Jimmy, passe moi un pistolet... comment ça t'en a pas... tu te foutrais pas de ma gueule non ?? et d'abord c'est qui le responsable armement de la Beast hein.... attennnnntion, le bidule enregistre.... ééééé oui... bref, vazy, passe moi mon armalite 46, je vais faire un autre chargeur.... ..... bon ben allons-y pour un vidage de chargeur...     BLAAM BLAAM BLAAM...
    yeeeessss.. c'est le pied ce truc, ça fait un bruit d'enfer mieux que mon flingue... bon apparement ça fait pas plus de dégats que quand je tire avec le pistolet, c'est pas plus précis.... mais putain, 2 bastos aussi proche dans le coffre d'un junkie ça va lui faciliter le transit intestinal tiens ha ha ha....
    Bon allez, envoie moi quelques balles de la Bull Run.... euh... attends, ils ont pas dit qu'il fallait pas utiliser de munitions spéciales ?.... je crois que si hein... putain, si je leur fume leur arme, Carl va me trucider et adieu les essais d'armes nouvelles...
    Bon ben laisse tomber, on va essayer avec les 5.56... bien sûr que j'en ai... bon allez... c'est partiiiiii. BLAAM BLAAM BLAAM.... géééééénial.... c'est le pied cette arme.... t'entends rien quand les canons s'adaptent au calibre des munitions et c'est pratiquement instantané, t'as même plus de soucis à te faire... tiens, d'ailleurs, en parlant de souci.... euh... les gars, c'est pour nous les girophares là-bas ??? ooooh putain, Tim, démarre, on décroche on décroche.......
(coupure de l'enregistrement)

    Bon on reprend au calme, fini les essais en grandeur nature, maintenant je vais pouvoir donner mon avis et celui de mes camarades.. pardon, collaborateurs experts au sujet de cette arme..... c'est le pied !!!!!! le chargeur est rapide à remplir avec toutes les munitions traditionnelles qu'on trouve dans les situations de combats.... maintenant, suffit d'avoir cette arme et quelques chargeurs et on répond à tous les problèmes.... plus la peine de prendre un petit flingue pour pas trop amocher les suspects, une flingue lourd pour impressionner, un fusil à pompes pour faire du barrages.. maintenant, un MAX dans les mains, tu impressionnes toujours l'adversaire !! C'est bien simple, quand tu t'amènes avec un fusil pareil et un chargeur de 6mm, le mec en face il te regarde humblement.. fait la même chose avec un C-41 et le mec est mort de rire... et puis prend 2 bastos de n'importe quel calibre dans le buffet et je te garantis que t'en redemande plus.... non, sérieux, faut que je discute avec Carl pour qu'il me négocie le remplacement du Crusher par ce MAX !!! ...

Copyright © 2004, Les Kranamyths
Multi Ammunition eXtended Total Annihilation Conflict Crusher